Le Metal Gear Café est une opération marketing menée par Konami à Paris qui a réussi à faire parler d’elle partout dans le monde. Pourtant, personne ne nous dit l’essentiel, ne nous prévient de ce qu’il se passe réellement sur place. On a comme l’impression que Konami s’occupe aussi bien de ses clients que de ses employés.

Pourtant, l’idée est bonne, mais a été menée avec un soin particulier pour l’économie. Le café est une accumulation de bric et de broc, aucune chaise n’est identique à l’autre, les tables ne sont pas droites, mais ils ont tout de même essayé de les aligner comme à la cantine, rien ne fait référence au jeu, mis à part la carte et les dessous de plats. Les verres et les pichets d’eau produits pour l’occasion, au second jour font de la peine à voir, mais restent à l’image des autres couverts…

Pas moins de 5 serveurs sont déployés pour une salle à peine remplie et vous savez quoi ? Il a fallu un quart d’heure pour que la commande soit prise et encore il a fallu lui demander. Là votre serviteur commande une ile sanglante et Darklaud un cocktail « le Phantom ». Selon lui il avait un goût de mercurochrome, ce qui est fort pour de la Vodka et du jus de canneberge. Quant a la fameuse île sanglante, c’était simplement une île flottante au coulis de fruits rouges et jamais des œufs en neige n’ont été aussi légers, c’est simple quand la cuillère arrivait en bouche il n’y avait déjà plus rien et le coulis n’avait pas de goût.

Alors, vous nous direz, mais les autres sites n’ont pas tari d’éloges à propos du café ou du moins il n’y a pas eu de mauvais échos. À cela, on répondra que les mauvais échos ne sont pas encore arrivés et il est dommage que l’on soit premier, car d’autres médias bien plus expérimentés que nous n’ont fait que réciter le communiqué de presse et ramasser les cadeaux de l’inauguration. On pourra aussi se dire que l’on est mal tombé pour la nourriture, mais le cadre ne peut pas se dégrader autant en 24h.

La boutique Konami en face était, elle, bien plus intéressante, même si elle ne vous retiendra pas plus de cinq minutes tant c’est petit et attention aux petites bourses, c’est le paradis du goodie à prix d’or. GameNoodle n’est pas un guide culinaire, mais on vous déconseillera vivement de passer dans le café, même pour une simple boisson. C’est un boui-boui comme on en voit dans les films, les mauvaises fréquentations en moins et les gueules de fans dégoutés en plus.

Merci a Darklaud « le juge malgache » de nous avoir aidé à réaliser ce reportage.

1 COMMENTAIRE

  1. En effet ça ne donne pas envie. J’ aime beaucoup la video ça donne un style Investigations et les commentaires toujours tranchants de Darklaud un régal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here